Entre 7 et 10 ans : le traitement « d’interception » et appareils fonctionnels

Le traitement d’interception permet d’intercepter d’éventuel troubles de croissance ou de réparer certaines déformations de mâchoire et les dents en avant liées notamment à la succion du pouce, avec un appareil léger et simple d’une grande efficacité si le traitement est effectué à un certain stade de développement de l’enfant.

C’est pourquoi il est important de consulter l’orthodontiste vers 7 ou 8 ans de manière à déterminer le meilleur moment pour commencer ce premier traitement.

Le traitement d’interception se fait souvent à l’aide de petits appareils dits fonctionnels que l’enfant enlève parfois au moment des repas et du brossage des dents.

Les appareils fonctionnels

De nombreux types d’appareils fonctionnels peuvent être employés. Ils sont généralement amovibles.

Pour quels avantages ?

En facilitant une correction précoce du décalage des mâchoires, les appareils fonctionnels offrent de nombreux avantages thérapeutiques, fonctionnels et psychologiques.

  • le principal avantage est la réduction du risque de fracture des incisives supérieures en cas de chute (ce risque de fracture est directement lié à l’importance du décalage entre les mâchoires supérieure et inférieure) ;
  • l’enfant bénéficie, plus jeune, d’un meilleur équilibre fonctionnel (respiration, mastication, phonation) ;
  • une importante part du traitement est réalisée à un âge psychologiquement favorable ;
  • l’amélioration précoce du sourire et de l’harmonie du visage répond souvent aux souhaits des enfants et leurs familles.


Dans la rubrique Traitements & techniques :